Vincent Guimas, « Micro paramètres pour micro-industries », 26 mars, séminaire Discours et Pratiques du Futur

Le 26 mars 2013, Vincent Guimas, co-directeur de La Nouvelle Fabrique, viendra parler de « micro-paramètres pour micro-industries » au séminaire Discours et pratiques du Futur.

Deux discutants, Camille Bosqué, doctorante Rennes 2-EHESS-ENSCI-Paris Design Lab, et Victor Petit, Post-doctorant Paris design Lab, interviendront dans la suite de son intervention.

 » Cette révolution annoncée de la fabrication numérique offre au designer la possibilité de participer à la construction d’une nouvelle modernité. En ré-intégreant le territoire comme champs d’application prioritaire, il devient l’axe moteur d’un écosystème où une production adaptée et maîtrisée au contexte s’associe à une diffusion des savoir-faire.

Ceci est possible sans confondre le statut de celui qui maîtrise et diffuse la technique, le designer entrepreneur, avec l’usager qui sollicite un service et une meilleure connaissance du produit ou service qu’il partage. Au coeur de cette société, la production/consommation ne serait plus exclusivement pondérée par une logistique de distribution de produits manufacturés mais re-équilibrée par une multitude de productions locales spécialisées et très modulables, grâce à la micro industrie creative. En hybridant le savoir faire et savoir être de l’artisan à certains segments et modèles de la production industrielle (maîtrise des ratios temps/production), ces lieux accompagneraient les communautés et le développement durable de leurs expériences locales. Au sein de chacune d’elle, soutenu en partie par la collectivité, le designer soutiendrait les démarches d’auto fabrication dans son telier mis à disposition. Chaque communauté valoriserait ses innovations qu’elle mettrait en commun en partageant ses codes sources. Ce concept fait référence au logiciel libre qui donne droit à toute personne de compiler, de modifier, de copier et de diffuser le résultat d’une recherche collective. Dans le cadre de la production d’objets, le « code source » donnerait accès aux choix de conception, aux plans et aux méthodes de production et serait diffusé dans l’économie des connaissances. Ce type d’économie permettrait la re-sociabilisation des objets par la levée de leur abstraction. »

extrait du texte de Vincent Guimas , publié sur le site d’Ars Longa  » http://www.arslonga.fr/wp-content/uploads/2012/07/Macro-param%C3%A8tres-pour-micro-industrie.pdf

 

La conférence a lieu mardi 26 mars de 18h30  à 20h30 à l’ENSCI-Les Atelier , dans le cadre du séminaire EHESS ENSCI, Discours et pratiques du Futur.

 

 

POUR MEMOIRE, LE PROGRAMME 2013

Conférencières et Conférenciers du séminaire Architectes, designers, chercheurs, ingénieurs, discours et pratiques du futur 

 

1ère partie : les displays du futur
12 décembre, Yasmine Abbas, Designer, Architecte, Docteur de la Harvard School of Design (sous la direction d’Antoine Picon)            « Inventer de nouvelles méthodes de production de design »

22 Janvier, Alexandra Midal,  Curatrice, Historienne, Responsable du cycle Master  à la HEAD de Genève, «Le Futur est mort»

12 février,  Natacha Roussel,  chercheure Paris 1 et artiste, »Cataloguer dans le Web le monde des objets ».

Koffi Sénamé Agbodjinou , architecte, anthropologue, « L’ architecture de l’économie numérique au pays Tamberma »

26 février   , JB Labrune Chercheur, Bell Labs, Medialab MIT

2ème partie. Design et prospective . La ville, l’industrie, le laboratoire

12 mars  Philippe Durance, Chaire Prospective et développement durable au CNAM (Empêché, pas de train) Remplacé par Sophie Pène : La prospective de Gaston Berger et l’esthétique industrielle de Jacques Viénot, des liens intéressants

26 mars,Vincent Guimas, co-directeur de la Nouvelle Fabrique, »Macro paramètres pour micro industries »  Discutants : Victor Petit, post-doctorant ENSCI -Paris Design Lab, Camille Bosqué, Doctorante ENSCI Paris Design Lab, EHESS-Rennes 2

Armand Behar, Artiste,Responsable de phénOrama plate-forme de recherche et d’expérimentation art et industrie à l’ENSCI-Les Ateliers,   « Prospective et destinée »

9 avril, Annie Gentès, ENST, CARNEGIE MELLON,  Design et Futur : conception et breaking

Rémi Wacogne, EHESS,  « Ethnographie du futur d’un lieu de vie et de culture, Le Murate, à Florence »Complexe associant dans l’ancienne prison de la ville logements sociaux et espaces culturels, Le Murate font désormais partie du paysage urbain, social et culturel de Florence. Leur futur, qui semblait l’affaire des décideurs (c’est-à-dire notamment de la municipalité), n’est-il pas plutôt entre les mains de leurs habitants et de leur public ?

7 mai  Pierre Giner , « les lieux numériques »

21 mai Francesca Cozzolino, Ecole d’art et de design de Pau,  « Ecritures exposées  et futur urbain ».

11 juin Camille Jutant ,  post-doctorante ENSCI -Paris Design LabDesign et Sciences,  « Vers une théorie de la création par l’innovation »  et Marine Royer, doctorante EHESS-ENSCI, « Les objets médicaux prothétiques, design et prospective clinique »

 

Milano Design PHD Festival du 19 au 21 Mars 2013

cropped-Home

Program

Tuesday 19 March

DESIGN & USER

Panel

Prof. T. Markussen
Prof. M. Chiapponi
Prof. R. Nacamulli

PhD Thesis
10:00
Giuseppe Salvia
[M. Levi]
Design for satisfactory SPC. Il Design per la pratica contemporanea del Do-it-Yourself.

11:00
Onur Mustak Cobanli
[A. Deserti]
Design Competitions. A means to foster system innovation.

12:00 – 13:00

Poster session

14:30
Prof. Medardo Chiapponi
(IUAV Venezia, ITA)
“Designers, Users, Innovations”

15:30
Prof. Nacamulli Raoul
(Università degli Studi, Bicocca, Milano, ITA)

16:30
Prof. Dr. Thomas Markussen
Design Activism as Social Innovation

 

Wed 20 March

DESIGN & INTERFACES

Panel
Prof. G. Ceserani
Prof, O. Juhlin
Prof. D. Piscitelli

PhD Thesis
10:00
Elisa Chiodo
[D. Calabi]
Communication Design for urban environment. The Design Observatory.

11:00
Giorgio Caviglia
[P. Ciuccarelli]
The Heuristic Practice. Rethinking communication design in the digital humanities.

12:00 – 13:00

Poster session

15:30

Prof. Daniela Piscitelli
(Seconda Università degli Studi di Napoli, ITA)
“People’s landscape. Permanenti anomie”

16:30
Prof. Oskar Juhlin
(Department of Computer and Systems sciences at Stockholm University, SWE)
“Design of fashionable interfaces for mobile devices”

 

Thu 21 March

DESIGN & SOCIAL INTERACTION

Panel
Prof, A. Findeli
Prof. M. Martino
Prof. R. Trocchianesi

PhD Thesis
10:00
Angela Ponzini
[A. Biamonti]
This House Is Not A Hotel – Interior Design as a tool for analyzing and developing solutions for (con)temporary living.

11:00
PhD Talkin’ About
Round table 

12:30 – 13:30

Poster session 

15:30

Prof. Mauro Martino
(Harvard University, Cambridge, USA)
“Network, Visualization and Society”

16:30
Prof. Alain Findeli
(Universitè de Nimes, FRA)
“The eclipse of the object: what’s next?”

Séminaire Penser les techniques en société, conférence d’Anne-Françoise Garçon le 7 février

« Penser les techniques en société » 

Séminaire du réseau organisé par les laboratoires et chercheurs en sciences et techniques 

du PRES HESAM et le Musée des arts et métiers du CNAM

Accueil

Serge Chambaud, directeur du musée du CNAM

Jean-Claude Ruano-Borbalan, directeur du laboratoire d’histoire des techno-sciences du CNAM

Introduction

André Grelon, directeur d’études à l’EHESS

« L’imaginaire et la pensée technique. XVIe– XXe siècles » 

Anne-Françoise Garçon, professeur à l’université Paris 1, Panthéon Sorbonne

(Présentation par l’auteur de son ouvrage paru aux éditions classiques Garnier) 

Jeudi 7 février de 17h00 à 19h00 

Salle de conférences du Musée

292 rue Saint-Martin – 75003 Paris

Penser les techniques en société

Séminaire Discours et Pratiques du Futur – Programme 2012-2013

Conférencières et Conférenciers du séminaire Architectes, designers, chercheurs, ingénieurs, discours et pratiques du futur 
12 décembre, Yasmine Abbas, Designer, Architecte, Docteur de la Harvard School of Design (sous la direction d’Antoine Picon)            « Inventer de nouvelles méthodes de production de design »

22 Janvier, Alexandra Midal,  Curatrice, Historienne, Responsable du cycle Master  à la HEAD de Genève, «Le Futur est mort»

12 février,  Natacha Roussel,  chercheure Paris 1 et artiste, »Cataloguer dans le Web le monde des objets ».

Koffi Sénamé Agbodjinou , architecte, anthropologue, « L’ architecture de l’économie numérique au pays Tamberma »

26 février   , JB Labrune Chercheur, Bell Labs, Medialab MIT

12 mars  Philippe Durance, Chaire Prospective et développement durable au CNAM (Empêché, pas de train) Remplacé par Sophie Pène : La prospective de Gaston Berger et l’esthétique industrielle de Jacques Viénot, des liens intéressants

26 mars,Vincent Guimas, Directeur de la Nouvelle Fabrique, »Macro paramètres pour micro industries »  Discutants : Victor Petit, post-doctorant ENSCI -Paris Design Lab, Camille Bosqué, Doctorante ENSCI Paris Design Lab, EHESS-Rennes 2

Armand Behar, Artiste,Responsable de phénOrama plate-forme de recherche et d’expérimentation art et industrie à l’ENSCI-Les Ateliers,   « Prospective et destinée »

9 avril, Annie Gentès, ENST, CARNEGIE MELLON,  Design et Futur : conception et breaking

7 mai Camille Jutant ,  post-doctorante ENSCI -Paris Design LabDesign et Sciences,  « Vers une théorie de la création par l’innovation » et Marine Royer, « Le futur des objets médicaux prothétiques »

21 mai Francesca Cozzolino, Ecole d’art et de design de Pau,  « Ecritures exposées  et futur urbain ».

 

SophiePène

Sophie Pène Directrice de la recherche ENSCI Les Ateliers , au nom de l'ENSCI-Les Ateliers Paris Design Lab

More Posts

Special Interest Group on Design Theory – 4 et 5 février, Ecole Des Mines, Paris

Depuis le constat de la variété des discours qui sont portés sur la conception ainsi que le renouvellement des approches et des enjeux autour du Design, la création du SIG (Special Interest Group on Design Theory) s’est donné pour objectif l’organisation de journées d’études sur les évolutions de la recherche en Design et aussi l’accroissement des échanges internationaux sur ces questions.

Les 4 et 5 février 2013 se tiendra la 6ème rencontre du SIG à l’école des Mines, Paris.

le programme de la journée.

Ces rencontres sont interdisciplinaires, dans le but de croiser les regards et de faire bénéficier la recherche en Design des avancées en mathématiques, logique, sémantique, modélisation des connaissances et autres domaines qui étudient les structures de base du raisonnement et de la cognition. Ces rencontres visent aussi à approfondir notre connaissance de la pratique du design. Le nombre croissant d’expériences originales dans la conception fournit une grande quantité d’observations surprenantes qui exigent de nouveaux efforts théoriques pour parvenir à un corps de connaissances satisfaisant et cohérent. Enfin ces rencontres interrogent l’interpellation qui est faite au design d’accroitre l’innovation et la créativité par les méthodes de conception.

Contact: Pascal Le Masson

Professor, Ecole des Mines de Paris

60 bvd Saint Michel,75 272 Paris cedex 06,

France Phone: +33 1 40 51 92 21 Fax: +33 1 40 51 90

Email: lemasson(at)mines-paristech.fr

L’ENSCI-Les Ateliers et les investissements d’avenir…

L’ENSCI-Les Ateliers partie prenante du Labex CAP (Création Arts et Patrimoines) est aussi membre de la SATT Lutech
Les résultats du concours concernant les IRT sont attendus aujourd’hui. L’ENSCI fait partie du consortium portant les projets des IRT Vie numérique et SystemX.

SophiePène

Sophie Pène Directrice de la recherche ENSCI Les Ateliers , au nom de l'ENSCI-Les Ateliers Paris Design Lab

More Posts

la recherche à l’ENSCI – les liens avec l’enseignement de formation initiale

Les Ateliers – Paris Design Lab ® est l’équipe de recherche de l’ENSCI. Elle conduit différents programmes (appels à projets, contrats R&D) qui prennent la forme de D-labs (voir ci-dessous). Deux objectifs inspirent cette nouvelle activité, capitale pour l’ENSCI et ses diplômés :
– l’inscription du design développé à l’ENSCI dans le champ académique et dans les débats scientifiques internationaux, et sa contribution originale aux « sciences du design » ;
– le développement des interfaces avec d’autres disciplines, qui apportent des connaissances nécessaires à la pratique actuelle du design.
Qu’il s’agisse d’utiliser des matières nouvelles, ou de concevoir des services souvent issus d’une « innovation ascendante » (venue des usagers et non des initiatives de décideurs, acteurs publics ou marketeurs), le designer ne peut se fier à ses seules intuitions et explorations formelles. Il a besoin de partenariats avec la recherche, en train de se faire dans les laboratoires. C’est aujourd’hui une nécessité, liée à la rapidité de la diffusion des résultats scientifiques, au besoin de se repérer dans la masse des connaissances utiles, liée aussi à l’organisation réelle des activités de conception industrielle, qui se fait en R&D plus encore qu’en atelier ou bureau d’étude. Cette remontée du design vers la recherche est donc au service de la profession, de sa crédibilité et de l’actualisation des compétences des diplômés.
Les designers formés à l’ENSCI auront dans leur cursus des contacts réguliers avec la recherche. Selon leurs intérêts et leurs projets ;
– ils bénéficieront tous d’une sensibilisation aux problématiques (studio d’expérimentation, conférences, ateliers, cours), qui impactera néanmoins leur façon de concevoir le design ;
– certains participeront, en général en phase diplôme, à des programmes de recherche ;
– quelques-uns s’engageront après leur diplôme dans un post-diplôme de recherche , au cours duquel ils recevront une formation aux méthodes de recherche, à l’écriture d’articles, à l’art des communications scientifiques.
– un très petit nombre deviendra designer chercheur, en entreprenant un cursus doctoral de design.

Participer à un D-Lab
Les D-Lab sont des équipes temporaires de recherche associant des designers en post-diplôme et des chercheurs (de différentes disciplines) de R&D publiques ou privées, d’universités et de centres de recherche. Des élèves en phase diplôme peuvent être intégrés, à leur demande, dans un D-Lab quand le thème de leur mémoire ou de leur projet de diplôme est en résonance avec la thématique du D-Lab. Des élèves en phase 2 peuvent être associés à un D-Lab pour des raisons similaires, compte tenu de l’orientation de leur projet personnel. Sous des conditions de durée, d’assiduité et de qualité de la contribution, définies et actées au cas par cas avec le responsable du D-Lab en relation avec le service de la scolarité, des crédits ECTS (3 au maximum) peuvent être accordés dans ce cadre à un élève en phase 2.

La création, dans la société, les arts et les industries
Les Ateliers – Paris Design Lab ® est engagé dans l’axe de recherche « Création, Patrimoines, Usages » du PRES HESAM (Pôle Recherche Enseignement Supérieur). Le design et la création industrielle sont au cœur d’une réflexion scientifique interdisciplinaire sur la création, dans ses différentes acceptions : invention de forme et d’usage, création artistique, processus, conception, ingénierie et innovation. L’anthropologie, la sociologie, la philosophie (en particulier l’esthétique), l’histoire de l’art, l’histoire des techniques et des matériaux, les arts plastiques ont des interfaces avec le design. La mécanique, la physique des matériaux, l’informatique, les nanosciences, les sciences de l’ingénieur et les sciences cognitives dans leur ensemble apportent également des savoirs utiles aux avancées du design. Ce dialogue interdisciplinaire fait progresser les connaissances concernant le design et apporte les fondements (théoriques, technologiques, de méthode, d’histoire des concepts, des formes et des matières, de connaissance de la société) pour aborder les nouveaux espaces du design.

Vos interlocuteurs
Sophie Pène, directrice de la recherche 33 (0) 1 49 23 12 97, sophie.pene@ensci.com
Claire Fernier, assistante de la recherche33 (0) 1 49 23 12 73, fernier@ensci.com
La page recherche sur le site de l’ENSCI : http://www.ensci.com/recherche-et-editions/recherche/objectifs/

Suivez notre actualité sur Twitter : Paris_DesignLab

SophiePène

Sophie Pène Directrice de la recherche ENSCI Les Ateliers , au nom de l'ENSCI-Les Ateliers Paris Design Lab

More Posts

La recherche dans les écoles de design : créer des connaissances et adapter les formations

Préoccupation ancienne de l’ENSCI, la recherche est depuis trois ans un enjeu explicite et urgent de développement de l’école et du design en France, ainsi que du design français sur une scène scientifique internationale.
Notre politique de recherche prend place dans un environnement qui est celui de la création pour l’industrie. L’ENSCI préparant au métier de créateur industriel, une question première est celle de l’efficacité de la recherche pour les praticiens de ce métier. Ces derniers doivent être, aujourd’hui et dans les années à venir, les premiers bénéficiaires des pratiques et des résultats issus de cette nouvelle activité. Nos choix de thématiques, nos choix d’organisation, nos choix de méthode, ainsi que nos types de production scientifique, sont arbitrés par l’intérêt des élèves : pour élargir les capacités des jeunes designers, les préparer à questionner sans relâche leur pratique, les initier aux dialogues avec des chercheurs, les rendre capables de chercher des informations scientifiques à la source, les habituer à un travail documentaire et rédactionnel exigeant et curieux. Une observation des comportements sociaux qui ne soit pas seulement intuitive et inspirée par les médias, une réflexion sur la technologie, qui s’ouvre à son histoire, à sa relation à la perception et à la cognition, une attention aux domaines de recherche impliquant de nouvelles matières, de nouveaux dispositifs industriels, sont au fondement d’un exercice actuel du design.
La formation à la création industrielle sera donc désormais étayée par une activité de recherche. Elle se veut ainsi à la hauteur des attentes d’une société qui cherche de nouvelles fondations et sollicite en profondeur les sciences, les techniques et les arts.
Le 22 mars, les écoles de design françaises se retrouvent au ministère de la Culture et de la Communication, pour discuter d’une plate-forme de recherche partagée.

SophiePène

Sophie Pène Directrice de la recherche ENSCI Les Ateliers , au nom de l'ENSCI-Les Ateliers Paris Design Lab

More Posts

Le « moteur de la recherche », pas moins ….!

Ouverture du « Moteur de la Recherche » : premier portail global pour faciliter les collaborations entre les entreprises et la recherche publique

Mis en place par l’ANR à l’initiative de la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche *www.lemoteurdelarecherche.fr* est un site gratuit qui interroge et agrège toutes les bases de données publiques pour répondre à toutes les questions que peuvent se poser les entreprises et les chercheurs concernant leurs projets de R&D. Par ce portail les entreprises pourront désormais proposer des projets de recherche aux laboratoires publics, sous forme d’appels à projets ouverts.
Dès l’ouverture de ce site, 20 appels à projets de 10 entreprises sont déjà disponibles.

http://www.lemoteurdelarecherche.fr/

SophiePène

Sophie Pène Directrice de la recherche ENSCI Les Ateliers , au nom de l'ENSCI-Les Ateliers Paris Design Lab

More Posts

Knowledge and Innovation Communities : quelle place pour la création industrielle et le design ?

 

« Innovation » revient sur la politique de la recherche en 2009, en particulier avec la création des CCI, Communautés de la Connaissance et de l’Innovation :

« Au niveau européen, la tendance est également à la création de structures thématiques et pluridisciplinaires. Ainsi, l’Institut européen d’innovation et de technologie (EIT) lançait, le décembre dernier, les trois premières Communautés de la Connaissance et de l’Innovation (CCI – KIC en anglais pour Knowledge and Innovation Communities) : « Climate » (pour les questions liées à l’environnement), « InnoEnergy » (pour celles liées aux énergies) et « EIT ICT Labs » (pour la société de l’information et de la communication).
Ces « partenariats hautement intégrés qui rassemblent des établissements d’enseignement supérieur, des instituts de recherche et des entreprises d’excellence » au niveau européen sont destinés à fédérer les acteurs de la recherche et de l’innovation autour des enjeux stratégiques prioritaires de l’Europe. Dans cette optique, elles auront la charge d’élaborer et de définir le programme stratégique d’innovation (SIA) d’ici l’été 2011. L’objectif est de créer six CCI d’ici 2013. » (Elsa Bellanger, « Retro 2009, De nouvelles stratégies pour la recherche« , 29 décembre 2009)

Des partenariats français sont mobilisés par ces trois premières communautés  : les universités  Versailles-Saint-Quentin en Yvelines, Paris 6 ,  Paris 11,  Rennes 1,  Nice-Sophia Antipolis, et  Grenoble, Paristech, l’Institut Télécom, l ’INRIA, l’Insa de Lyon l’Institut Pierre Simon Laplace (IPSL), l’INRA, le CNRS, l’INPG, et le CEA, ainsi que des nombreuses entreprises françaises (Alcatel-Lucent, Areva, France-Télécom Orange, Total, EDF, Areva, Schneider Electric, ABB, Vattenfall, Iberdrola, etc.).

Quelle place pour le design dans ces politiques d’innovation ? Verrons-nous en 2010 une communauté portée par le design apparaître parmi les prochaines communautés ? Six communautés de la connaissance et de l’innovation seront créées d’ici 2013, liée par une convention de 7 ans avec l’EIT (Institut Européen d’Innovation et de technologie).   la subvention initiale de trois millions d’euros pour le démarrage peut être complétée par des des financements privés, nationaux ou européens. Les CCI reposent sur le  « triangle de la connaissance » : enseignement supérieur, recherche et innovation. Elles auront la charge de l’élaboration du programme stratégique d’innovation (SIA) d’ici l’été 2011.(http://www.innovationlejournal.fr/spip.php?article5049)

SophiePène

Sophie Pène Directrice de la recherche ENSCI Les Ateliers , au nom de l'ENSCI-Les Ateliers Paris Design Lab

More Posts