Objets infinis, politiques numériques, usages des collections (3) – Les après-midi : Edition

  • 5 jours de conférence augmentée.
  • 9h-11h VJing durant les tables rondes

    Parole en association

    Quand les intervenants discutent, des liens (images, textes) apparaissent. Ils figurent le travail de l’association d’idées, une présence collective, un réseau d’idées mobilisés par les paroles. Reprenant une application de Pierre Giner, Talk Saver, les tables rondes vont être accompagnées d’étudiants VJ.
    Travail préparatoire : mots clés, liens.

    11h-13h Après les tables rondes, plan éditorial

    Après la table ronde, les étudiants participants du workshop débriefent et décident d’une ligne éditoriale
    Les étudiants dégagent les lignes de force, les questions, les controverses.
    On se met d’accord sur les ateliers de l’après-midi : video, images, textes, fils des tables rondes

    14h30-17h30 On écrit, on scénographie, on scénarise

    Production de contenus

    Les contenus de chaque table ronde sont filmés, annotés, photographiés. Un fil de débat est éditédépu
    L’après-midi, les contenus sont dépouillés et organisés :

    – classement
    – indexation
    – compléments de documents complémentaires
    – annotation
    – rédaction

    Et après ?
    Vers un lieu numérique d’exposition durable de la conférence augmentée

    L’ensemble est mis en ordre pour être publié dans une site « d’exposition de la recherche », un site laboratoire présentant des débats en cours, des archives toutes fraîches et « rejouables ».

    Les objectifs
    Une expérimentation de conférence augmentée
    – mise en abyme du sujet « politiques numériques » : les « objets numériques » infinis sont rejoués, la semaine devient un objet numérique
    – un travail collectif d’étudiants de toutes disciplines qui traduit la pluralité des acteurs du numérique au musée
    – un « modèle » pour une recherche qui « fait salon », et qui va trouver ses nouveaux publics, en montrant sa vitalité, numériquement. Exactement comme le Live répétable du Web.
    – une préfiguration, en tout cas, un essai pour les ATELIERS du LABEX les 3 et 4 février. A partir de cette expérience en comun voulons dessiner un style de conférences qui sera partie intégrante de l’identité du Labex CAP.

    Nous attendons :
    Outre les intervenants, qui représentent la variété des « concepteurs » numériques des musées,
    les élèves de l’ENSCI inscrits à ce Workshop
    des étudiants (INHA, Paris 1, EHESS, CNAM, ESCP, ENSAM…) du Pres Hésam et dont les labos sont liés au Labex CAP
    des invités en tout genre qui ont envie de participer
    des partenaires industriels et éditoriaux pour tester, apprendre et produire avec nous.

    Si vous avez envie de nous aider, manifestez-vous,
    nous avons besoin de vous, pour bidouiller, Vjinguer, bricoler, inventer, rédiger, datavisualiser, entrer dans le COMMANDO de Pierre Giner et Annick Rivoire, vous êtes les bienvenus !

    Renseignements : sophie.pene at ensci.com ou Twitter @Paris_designLab

    Inscrivez-vous impérativement (il faut se compter, jour après jour)

    sur ce Doodle http://www.doodle.com/xri97czve59amznz

    et / ou sur la page Facebook http://tinyurl.com/44e653r de cet événement, numéro 0 d’un style que cherche le Labex CAP Création Arts et Patrimoines


    SophiePène

    Sophie Pène Directrice de la recherche ENSCI Les Ateliers , au nom de l'ENSCI-Les Ateliers Paris Design Lab

    More Posts

    Publié par

    SophiePène

    Sophie Pène Directrice de la recherche ENSCI Les Ateliers , au nom de l'ENSCI-Les Ateliers Paris Design Lab

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.