Design et sciences, un mariage de santé et une promenade de raison

Nos existences, notre futur, tout est à inventer. La relation entre design et sciences prend du corps, vu les défis, dans le champ de la santé, de l’environnement, de l’eau, des mégapoles… .

Recherche et enseignement
Cela invite à aménager des formations et des rapprochements inventifs, et à insérer la recherche au plus intime de la formation du designer, l’atelier, le projet.
L’ENSCI – Les Ateliers, par le biais de son équipe Les Ateliers – Paris Design Lab, est engagée actuellement dans 5 recherches sur contrats publics et trois recherches sur contrats privés.
En adossant enseignement et recherche l’un à l’autre, elle crée chez les élèves une disposition à la veille scientifique, avec trois niveaux de relations entre design et recherche :
– quelques designers chercheurs feront un doctorat
– des designers seront capables de travailler dans des équipes de recherche et avec des chercheurs
– tous les designers seront sensibilisés à l’existence des résultats de la recherche, seront capables de les trouver et de s’en servir.

La résidence MINATEC – ENSCI-Les Ateliers
La résidence ENSCI -CEA accueille chaque semestre (depuis septembre 2009) un groupe d’une dizaine d’élèves designers qui travaillent avec les chercheurs du LETI sur différents projets (à ce jour, nouvelles modalités de l’éclairage urbain, maison modulable). C’est pour l’ENSCI – Les Ateliers un développement capital qui traduit la vision d’un design utile, fidèle à la tradition du design – expérimenter et exploiter les matières qui lui sont contemporaines, le bois et le métal pour le Bauhaus, le digital, la cellule, la bactérie, pour le design du 21e siècle – et qui prépare les designers à la réalité de leurs futurs environnements de travail : multidisciplinarité, recherche, incertitude, responsabilité.
Lors du Conseil d’Administration du 24 mars 2010, nous avons pu discuter de nos orientations avec les administrateurs, qui tous soulignent l’urgence de développer un design du 21e siècle, pour lequel la relation avec les sciences est cruciale.
conseil d’administration 24 mars

Le designer dans le laboratoire
Antoine Blanchard et Elifsu Sabuncu, du Deuxième Labo apportent des exemples très intéressants de relation entre design et science en évoquant un cas de « design de bactéries », E. Chromi, raconté par Alexandra Daisy Ginsberg

Nous sommes en 2049. Il est désormais possible d’ingérer E. Chromi sous forme de boisson probiotique. Après l’avoir bue, les bactéries forment des colonies dans votre tube digestif aux côtés de votre flore intestinale, et commence à surveiller ce qui se passe. Dès qu’un changement intervient (pathogènes, nouvelles substances chimiques sécrétées par des cellules cancéreuses, etc.), elles comment à réagir et sécrètent un pigment que l’on va retrouver ensuite dans vos excréments. »

Antoine Blanchard et Elifusu Sabuncu soulignent que le design possède une méthode qui lui est propre.
« En s’attaquant à des objets et des idées de laboratoire, il continue finalement à leur poser des questions mais à sa façon, et en rappelant que l’être humain est avant tout un être de consommation. C’est toute l’idée de l’exposition « What if? » du Wellcome Trust à Londres ou du programme « Synthetic Aesthetics ».

L’initiative Synthetic Aesthetics, entreprend de former « six paires de chercheurs et de designers » sur une durée de 18 mois, entre laboratoire et école de design :
« Traditional engineering disciplines have tackled design by working alongside designers and developing longstanding collaborations. Synthetic Aesthetics is a research project jointly run by the University of Edinburgh and Stanford University that aims to bring together synthetic biologists, social scientists, designers, artists, and other creative practitioners, to explore collaborations between synthetic biology and the creative professions. Interaction between these two broad fields has the potential to lead to new forms of engineering, new schools of art and design, a greater social scientific understanding of science and engineering, and new approaches to societal engagement with synthetic biology. »

Merci aux acteurs réseaux du Deuxième Labo, vrais Latouriens, d’oeuvrer par leurs analyses et positions, au « Dasein ist Design ! »

SophiePène

Sophie Pène Directrice de la recherche ENSCI Les Ateliers , au nom de l'ENSCI-Les Ateliers Paris Design Lab

More Posts

Design et sciences – designers et chercheurs – Postures et projets

Le 19 janvier 2010 l’ENSCI Les Ateliers (Paris Design Lab) a réuni différentes personnalités, designers et/ou chercheurs, pour discuter des questions  susceptibles d’orienter sa politique de recherche.
Des sciences de l’information et de la communication, de la sociologie, de l’anthropologie aux sciences des matériaux en passant par les sciences cognitives, les mathématiques, la biologie ou la chimie, le design dialogue avec les discours de la complexité.

Quel besoin de design ont les sciences ? Quel besoin des sciences a le design ?, telle était la trame proposée.
A la suite des différents échanges – et dans l’attente d’un compte rendu – un débat s’est engagé sur ce billet, que vous êtes chaleureusement invités à nourrie.

SophiePène

Sophie Pène Directrice de la recherche ENSCI Les Ateliers , au nom de l'ENSCI-Les Ateliers Paris Design Lab

More Posts