Journée d’étude 5 avril 2012 -ENSCI-Paris Design Lab

15 février 2012
Par

“Comment le design dévoile de nouveaux objets pour la recherche “

Le bilan de deux ans
Depuis 2009 une quarantaine de designers ont participé à des recherches à l’ENSCI. Des contrats avec l’industrie privée, des contrats sur appels à projets publics (ANR, DGCIS, Région, Mairie de Paris) ont permis de poser des questions qui combinaient une recherche par la pratique créative et une recherche analytique, précisant les contextes, évaluant l’état de l’art scientifique, précisant la place du design dans la recherche scientifique.

Des partenaires durables
Ces D-Labs (Design Lab) ont représenté une expérience de décentrement de la pratique. Ils ont aussi constitué une base à partir de laquelle différents partenariats durables se sont dessinés. Nous les avons pour la plupart retrouvés dans le réseau du Labex CAP, Création, Arts et Patrimoine. Ils seront à nouveau nos compagnons lors de nos prochains dépôts de dossiers à l’ANR.

Des interactions de recherche

Les designers chercheurs qui ont expérimenté les D-Labs en ont retiré une certain regard sur leur pratique. Trois doctorants accueillis dans l’équipe Paris Design Lab et inscrits à l’EHESS (IIAC/CNRS – Anthropologie de l’écriture) ont ouvert la voie à des recherches de plus long terme. Nous accueillons également des post-doctorants qui approfondissent par des observations et des études bibliographiques des sujets magistralement traités dans les Ateliers, sous forme de prototype ou maquettes.

Dessiner ensemble la politique de recherche de l’ENSCI-Paris Design Lab

Nous passons maintenant à une seconde phase, que marque notre engagement dans le Labex CAP, avec notre participation très active au réseau Arts, Industrie, Prospective.
Pour s’y préparer et centrer les forces de recherche autour de quelques axes, nous vous invitons à nous rejoindre lors d’une journée d’étude le 5 avril 2012, 9h-18h à l’ENSCI-Les Ateliers. Nous espérons ainsi dégager différentes façons d’expérimenter une pratique de designer-chercheur, mais aussi de poser dans la discussion les thèmes sur lesquels l’ENSCI-Paris Design Lab a l’intention de se positionner prioritairement dans les années à venir. Avec l’analyse de ces expériences, nous allons co-construire des lignes de programme.

Design et dévoilement

Ces recherches en petits groupes ont donné lieu à des expériences frappantes : en travaillant en R&D, dans des FabLabs ou Hackerspaces, dans des hôpitaux, avec des médecins, des ingénieurs, des entrepreneurs, les designers rendent présents des objets que nul n’avait vus. Car le designer dessine et rend visibles des objets de médiation ou de débat. Plus fondamentalement il participe à la matérialisation de “choses” que le regard ne saisit pas : trop petites, trop grosses, trop nouvelles, sans nom, sans forme, cachées dans le cours d’action, variables, expérimentales, instables.

Un design qui performe la recherche
L’hypothèse que cette journée d’étude examine est la suivante : le design (ce qu’il produit) transforme les façons de faire de la recherche, pour d’autres disciplines. Il se constitue en pratique qui redonne souffle à des discours, des méthodes, qui renouvelle les cadres de l’expérience de recherche.

Nous voudrions travailler cette hypothèse par rapport à des milieux familiers du designer (l’Atelier, la fabrique, le musée) ou des milieux où la présence du designer est moins bien définie (l’hôpital, l’école, la ville, le laboratoire, le fablab, le hackerspace)

4 thèmes vous sont proposés, qui devraient permettre de montrer le design à l’oeuvre dans des situations d’expérimentation, de projection prospective, d’agent facilitant des émergences.

1. Collaborations étonnantes, designers, physiciens, cliniciens, mathématiciens,anthropologues
2. Expérimentation de la matière, écriture numérique, objets singuliers
3. Le design de l’existence et du quotidien, prospective du présent
4 . Comment le design écrit – ou pas -l’histoire d’un projet et l’analyse de notions. Rendre compte d’une pratique en dessin et en discours.

Chaque proposition de 3000 signes au plus est à envoyer à Sophie Pène sophie.pene(at) ensci.com avant le 15 mars 2012.
Le programme sera publié le 25 mars.
A l’issue de la journée, certains intervenants se verront proposer l’édition de leur communication. Un livre collectif avec les contributions rédigées de 15 à 20 000 signes sera édité pour décembre 2012.

Comité scientifique : Pierre Damien Huyghe, Claire Brunet, Pierre Giner, Patricia Falguières, Laurent Massaloux, Jean-Louis Fréchin, Sophie Pène


SophiePène

Sophie Pène Directrice de la recherche ENSCI Les Ateliers , au nom de l'ENSCI-Les Ateliers Paris Design Lab

More Posts

Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Posté dans : la recherche au quotidien, Publications

Laisser un commentaire

Suivez-vous sur twitter!

septiembre 2014
L M X J V S D
« jun    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

Carnets de recherche